Expériences de stéréotypes et de préjugés au sein du couple

20171228_143817.jpg

Bien que la littérature ait examiné les stéréotypes ou les micro-agressions en général, ces problèmes peuvent se répandre jusque dans nos espaces les plus intimes. Un.e partenaire peut ne pas être conscient de ce qu'il/elle dit ou ne pas avoir de mauvaises intentions, mais il/elle leur est possible de stéréotyper ou de dire quelque chose de problématique dans le cadre du couple. Nous devons pouvoir détecter et prévenir ce type d’interactions, mais nous ne pouvons le faire que grâce à votre participation.

Nous lançons présentement un programme de recherche qui s’intéresse à l’expérience du racisme insidieux de la part de nos proches, c’est-à-dire des partenaires intimes, des membres de la famille et des amis, dans le contexte des couples interculturels. 

 

Ce programme innovateur va mettre en lumière ce phénomène toxique et souvent tabou en plus de mener à la sensibilisation et le pouvoir d’agir des chercheurs, des professionnels et de la population générale contre le racisme de la part de partenaires ou de proches.

Cette recherche a été financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Ce programme est mené en collaboration avec Dr. Richard Lalonde, professeur à l’Université York, Dr. Yvan Leanza, professeur à l’Université Laval, Dr. Biru Zhou, Academic Associate au Centre for Research on Children and Families à l'Université McGill, et Dr. John Lydon, professeur à l’Université McGill.

Par le partenaire :

Étude 1: Questionnaire exploratoire en ligne, questions ouvertes - Thèse de maitrise de Alessandra Rossini

Étude 2: Groupes de discussion

Étude 3: Création et validation d'une échelle (à venir)

Étude 4: Étude quantitative sur les couples dyadiques (à venir)

 

Par les amis et la famille envers de couple :   

Étude 1: Questionnaire exploratoire en ligne, questions ouvertes

 

Étude 2: Groupes de discussion – Mémoire doctoral (PhD) de Iman Sta-Ali

 

Étude 3: Création et validation d'une échelle (à venir)

 

Étude 4: Étude quantitative sur les couples dyadiques (à venir)