Expériences de stéréotypes et de préjugés au sein du couple : par le partenaire

Questionnaire exploratoire 

20171228_165926.jpg

Ce projet s’intéresse aux manifestations du racisme au sein des couples interculturels.

Il tente, en effet, de mettre en lumière un phénomène méconnu qui prend racine dans les interactions sociales les plus intimes. Tant dans la littérature scientifique que dans le discours populaire, les couples interculturels sont généralement perçus comme défiant implicitement le racisme. De fait, les partenaires en choisissant de s’unir sont vus comme bravant les préjugés tacitement véhiculés par la société. Selon cette optique, nombreuses études se sont penchées sur la discrimination que peuvent subir les couples interculturels dans leurs communautés. Par ailleurs, bien que certaines recherches s’intéressent aux défis inhérents aux unions interculturelles, très peu d’entre elles s’interrogent sur les rapports d’inégalité pouvant persister au sein du couple. Cette représentation de l’union interculturelle s’avère ainsi limitée en ce qu’elle jette un voile sur le racisme pouvant exister au sein même du couple. Ce projet a donc pour objectif principal, en utilisant une approche qualitative, d’explorer et d’identifier les thèmes qui ressortent de témoignages d’individus issus d’une minorité vivant du racisme (implicite ou explicite) au sein de leur couple. En second lieu, ce projet tentera d’investiguer quelle influence ce type d’expériences peut engendrer sur la perception qu’un individu a de sa relation.